PR ISMAÏLA MADIOR FALL : « DES CONCERTATIONS POUR ARRIVER À DES CANDIDATS DE CONSENSUS »

PR ISMAÏLA MADIOR FALL : « DES CONCERTATIONS POUR ARRIVER À DES CANDIDATS DE CONSENSUS »

À Rufisque, le mot d’ordre dans les rangs de l’Alliance pour la République (APR, parti au pouvoir), le mot d’ordre est l’unité aux prochaines élections territoriales de janvier 2022. « Ils ont tous regretté le syndrome de 2014 où les forces du parti étaient dispersées lors des locales », décline Matar Ndoye, un des responsables à Rufisque Ouest, dans des propos repris par Le Soleil.

C’est ainsi qu’à l’issue de leur réunion, Ndoye et ses camarades ont chargé le ministre d’État, Pr Ismaïla Madior Fall, d’entamer des concertations avec tous les segments du parti et de la coalition Benno Bokk Yakaar (BBY, majorité présidentielle).

Pour le ministre d’État, la majorité présidentielle doit se refléter aux élections territoriales avec un contrôle total sur l’ensemble des communes. « C’est le sens de cette initiative », a-t-il souligné. Il a, toutefois, précisé qu’il n’y a, pour l’heure, aucune décision à propos des candidatures pour les différentes communes.

Il s’agit, d’après lui, d’organiser des concertations inclusives afin d’arriver à des candidats de consensus à tous les niveaux. « Nous voulons que Rufisque choisisse ses candidats », a dit l’ancien ministre de la Justice.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *