Le Père Des Nonuplés Est Aux Anges : “tout Le Monde M’a Appelé, Même Le Président!”

Le Père Des Nonuplés Est Aux Anges : “tout Le Monde M’a Appelé, Même Le Président!”

Pendant que sa femme subissait une césarienne dans une clinique privée marocaine et donnait naissance à pas moins de neuf (!) bébés (cinq filles et quatre garçons “sous surveillance”, mais qui se portent tous bien), l’adjudant Kader Arby est resté chez lui au Mali. “Je suis tellement heureux”, a confié le père de famille, qui a confié avoir reçu énormément d’appels, dont l’un du président malien. 
La nouvelle a fait le tour du monde: une femme malienne qui s’attendait à des septuplés a accouché de neuf bébés. Le père, qui est resté au Mali avec la fille aînée du couple, a raconté à la BBC qu’il était submergé par toute cette attention et ce soutien. “Tout le monde m’a appelé! Tout le monde! Le gouvernement du Mali, même le président!”, a-t-il expliqué.
Sa femme, Halima Cisse, 25 ans, a accouché par césarienne ce mardi après 30 semaines de grossesse à la clinique privée Ain Borja à Casablanca. Cinq filles et quatre garçons sont nés, soit deux de plus que prévu. En effet, la jeune mère, originaire de Tombouctou, pensait attendre des septuplés en se fondant sur les échographies faites au Maroc et au Mali, mais les médecins “ont été surpris de voir qu’ils étaient neuf au final”, a déclaré le professeur Youssef Alaoui, directeur médical de la clinique Ain Borja à Casablanca. 
Les nouveaux-nés prématurés vont rester dans un service de réanimation pendant “deux à trois mois” du fait de leur faible poids, a ajouté le professeur Youssef Alaoui.
Une grossesse suivie de (très) prèsAvant l’accouchement, la future maman et ses nombreux bébés faisaient déjà parler d’eux dans leur pays. Halima Cisse avait besoin de soins spéciaux et les médecins maliens craignaient pour sa santé et celle de ses bébés. Après un séjour de deux semaines dans un hôpital de Bamako, le gouvernement malien a fait transporter la jeune femme par avion au Maroc le 30 mars pour être “mieux suivie” à cause des risques liés à une grossesse qui “sort de l’ordinaire”. 
Elle était “à 25 semaines quand elle a été admise (…), le staff médical est intervenu pour prolonger la grossesse avec une surveillance quotidienne” jusqu’à 30 semaines, a précisé M. Alaoui. Quand elle a été prise de contractions mardi, une équipe médicale constituée de dix médecins assistés de 25 employés para-médicaux a été mobilisée.
L’adjudant Kader Arby a fait savoir qu’il était en contact permanent avec sa femme. Le père a déclaré ne pas craindre l’avenir pour sa famille. “Dieu nous a donné ces enfants. C’est également lui qui déterminera ce qui leur arrivera. Je ne suis pas inquiet à ce sujet. Quand le tout-puissant fait quelque chose, il sait pourquoi.”
Un événement rarissimeLa clinique privée a partagé mardi des images des neuf enfants. Ce genre de naissance “est très rare, c’est exceptionnel”, a confié le professeur Youssef Alaoui. Donner naissance à neuf enfants est généralement le résultat d’une insémination artificielle (on ne sait pas encore si c’est le cas ici ou non) et s’accompagne souvent de complications médicales, de sorte que certains bébés ne survivent pas à toute la grossesse.
Le record mondial médicalement vérifié remonte à 2009, quand l’Américaine Nadya Suleman, depuis surnommée “Octomum”, a donné naissance à huit enfants à l’âge de 33 ans. Les octuplés ont tous survécu et ont maintenant douze ans. Par ailleurs, neuf bébés sont nés en Australie en 1971 et en Malaisie en 1999, mais aucun des enfants n’a vécu plus d’un jour. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *