LA « BOMBE » BENZEMA ENFLAMME LA PRESSE

LA « BOMBE » BENZEMA ENFLAMME LA PRESSE

L’invraisemblable retour de Karim Benzema en équipe de France pour l’Euro concentre l’attention de la presse internationale, notamment en France et en Espagne avec des Unes inspirées en ce premier jour de déconfinement en France.

« La surprise du chef » (L’Equipe), « Deschamps déconfine Benzema » (Le Parisien), « Enfin ! » (Le Progrès), « Gracié » (AS), « Benzema revient avec la France » (Marca), « La surprise Benzema » (Libération), « Deschamps absout Benzema » (L’Est-Républicain), « Benzema, l’incroyable retour » (La Provence).

En ce premier jour de déconfinement et au lendemain de l’annonce de la liste des 26 joueurs retenus par le sélectionneur de l’équipe de France, Didier Deschamps, pour l’Euro, un seul nom revient sur toutes les lèvres et s’affiche sur toutes les Unes ce mercredi : celui de Karim Benzema (33 ans) évidemment !

« La plus grande surprise de ces trente dernières années »

Alors que tout le monde était persuadé que la carrière tricolore de l’attaquant du Real Madrid était terminée tant que DD resterait en poste, le technicien a accepté de tirer un trait sur le passé pour rappeler le Merengue après 5 ans de mise à l’écart. Il s’agit de « l’une des plus grandes surprises de ces trente dernières années », considère L’Equipe, qui y voit « une manière de rappeler que l’équipe de France n’appartient à personne, que le but d’un sélectionneur est de gagner, même avec des joueurs avec lesquels il ne partirait pas en vacances à Concarneau. »

Le « meilleur Français » de retour en sélection Mais c’est du côté de l’Espagne et plus précisément de Madrid que la joie est la plus démonstrative, les quotidiens AS, qui lui consacre sa Une, et Marca ayant toujours soutenu Benzema dans ce dossier. « Avec Benzema, Deschamps prend son meilleur joueur. Il n’est ni celui qui marque le plus, ni celui qui délivre le plus de passes décisives, mais il est bien, le meilleur joueur français de l’année. Karim Benzema est devenu le leader du Real Madrid au fil des saisons », a rappelé AS, l’ancien Lyonnais étant encore impliqué dans 43% des buts de la Casa Blanca cette saison (29 buts et 8 passes décisives).

Le journal sportif s’extasie aussi sur « l’attaque de rêve » qu’il formera avec Antoine Griezmann et Kilian Mbappé. La Hongrie n’en revient pas Evoquant « la bombe de l’Euro », Marca salue l’attitude de son chouchou qui a « patiemment attendu sa chance à distance sans entrer dans la polémique (sic) ». Le quotidien loue aussi le pragmatisme du sélectionneur tricolore : « Qui connaît Didier Deschamps dit que, par-dessus tout, à la fin ce qu’il veut c’est gagner avec la France et il sait que pour le moment avec Karim il a plus d’options. Le groupe de la France, avec l’Allemagne, la Hongrie et le Portugal, est le groupe de la mort. Deschamps ne pense pas à une chute précipitée, mais il sait que si cela se produit sans Benzema, tous les regards se tourneront vers le banc. »

Du côté des adversaires des Bleus justement, le retour de Benzema est évidemment évoqué, de manière assez neutre pour l’instant. « Benzema est vraiment présent à l’Euro avec la France », note tout de même le quotidien hongrois Nemzeti comme s’il devait se pincer pour y croire. L’armada offensive tricolore a en effet de quoi impressionner. Charge à Deschamps de trouver la bonne formule parmi tous ses talents.


« La surprise du chef » (L’Equipe)


« Grâcié ! » (AS)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *