Macky annonce un vaste programme de reconstruction des hôpitaux du Sénégal

Le président de la République, Macky Sall a procédé ce samedi à l’inauguration de l’hôpital moderne de Touba qu’il a qualifié  de «plus moderne en Afrique e l’ouest». Le chef de l’Etat a précisé que la réalisation de cette infrastructure sanitaire de dernière génération pour montant de près de 40 milliards entre dans le cadre de modernisation des hôpitaux du Sénégal et la remise à niveau   système sanitaire. 

Macky Sall qui a exprimé toute sa satisfaction suite à la réalisation de cette infrastructure sanitaire avec une capacité de 300 lits, a également annoncé un vaste programme de modernisation des centres hospitaliers régionaux du Sénégal.  

«Il s’agira, outre cet hôpital de Touba, ainsi que l’hôpital de Kaffrine, celui de Kédougou et de Sédhiou, d’engager très prochainement les travaux de construction de l’hôpital de Tivaouane, de Mbour, de Saint-Louis. Mais aussi il faudra réhabiliter les anciens hôpitaux régionaux. Il s’agit de l’hôpital Lucké de Diourbel, de l’hôpital régional de Fatick, de l’hôpital régional de la paix de Ziguinchor, de l’hôpital de Tambacounda, de Kolda, de Louga et de Thiès», a dclar le président de la République. 

Il a par ailleurs, annoncé le démarrage très prochainement des travaux de reconstruction de l’hôpital Dantec de Dakar, l’hôpital Youssou Mbergane de Rufisque et l’hôpital Roi Baudouin. 

«Nous avons un vaste programme devant nous. Pour Dakar également, nous avons la reconstruction de l’hôpital Aristide Le Dantec, de l’hôpital Youssou Mbargane de Rufisque ainsi que de l’hôpital Roi Baudouin de Guédiawaye. Je vais procéder dès le mois prochain à la pose de la première pierre de l’hôpital d’oncologie de Diamniadio qui sera uniquement destiné au traitement du cancer», a-til dit.  

3e vague Covid-19Un médecin demande à Macky de confiner Dakar pour 15 jours

Dr Cheikh Omar Thierno Koné a adressé au président de la République une lettre dans laquelle il lui donne la recette pour bouter le virus Delta hors du pays.
Dans sa missive intitulée “L’hôpital sénégalais malade : la vague de trop” et publiée par L’Observateur, l’anesthésiste réanimateur recommandé à Macky Sall de confiner Dakar pour seulement 15 jours, si les capacités de réponses des hôpitaux sont dépassées.
Ce, afin de limiter la propagation du virus et éviter que les cas se transforment en clusters et que ces petits foyers deviennent des foyers épidémiques explosifs.

Covid-19 : Docteur Babacar Guèye donne les chiffres de la prise en charge à domicile

La stratégie de prise en charge à  domicile prise par le ministère de la Santé et de l’Action pour éviter une saturation des structures sanitaires a donné des résultats escomptés. Selon le Docteur Babacar Guèye, Directeur de la lutte contre la maladie, parmi les 50 533 patients déclarés guéris de la Covid-19, au Sénégal, plus de 37 000 l’ont été dans le cadre de la prise en charge à domicile.

«Cette stratégie a été adoptée par le Sénégal dans le but de désengorger les structures hospitalières pour leur permettre de prendre en charge au niveau de ces structures-là, les cas graves, et les cas sévères», a précisé le vaccinologue. Avant d’apporter beaucoup plus d’éléments sur la prise en charge à domicile.

«Depuis l’adoption de cette stratégie par notre pays, au mois de juin 2020, jusqu’à hier, nous sommes à 37 088 patients qui ont été guéris, soit un taux de guérison de 84%». Le Directeur de la lutte contre la maladie, docteur Babacar Guèye a rappelé que cette stratégie a été recommandée par l’Organisation mondiale de la Santé (Oms), depuis la première vague  de la Covid-19.

Le Docteur Gueye a déploré le comportement de certains malades et les appelle à plus de responsabilité. « Il faut respecter l’isolement et les mesures de prise en  charge à domicile», a-t-il préconisé. Ces patients en question, regrette-t-il, «sont souvent retrouvés dans les rues, dans les marchés, dans les banques et au niveau de places publiques».

Hôpital Dalal Diam : 7 femmes enceintes atteintes de Covid-19

Le variant Delta n’épargne pas les femmes enceintes. A l’hopital Dalal Jamm de Guédiawaye, 7 femmes enceintes ont été diagnostiquées positives au Covid-19, rapporte Zik Fm.

Le plus grand centre de traitement a enregistré plus de 3100 malades depuis le début de la pandémie, selon le directeur de l’hôpital. “Aujourd’hui, nous avons même augmenté notre capacité d’accueille. C’est ce qui nous a permis d’étre à 150 lits et les équipes se démènent pour prendre en charge les malades”, a déclaré Moussa Samb Daff.

Il poursuit : “Ces derniers jours, nous avons constaté qu’il y a beaucoup de femmes enceintes qui sont atteintes de Covid-19 et pour lesquelles il fallait faire des césariennes.”

Le directeur de l’hôpital souligne également que ses agents parviennent à césariser les dames atteintes de Covid-19 et à prendre en charge correctement les bébés. “Malheureusement, souvent, on constate des décès. Mais je pense que la situation est satisfaisante.”, dit-il.

Kayar : Une mystérieuse maladie inquiète le district sanitaire

Selon nos informations, une mystérieuse maladie sévit actuellement à Kayar (région de Thiès). Les personnes touchées sont atteintes de diarrhée et de vomissements. De plus, la progression de la maladie est inquiétante : 74 cas ont été détectés en l’espace de 48 heures au niveau du district sanitaire. L’infirmier-chef de poste a effectué des prélèvements pour analyser mais les résultats étaient encore attendus au moment où nous mettions sous presse cet article.

33 NOUVEAUX CAS, 2 DÉCÈS, 5 PATIENTS EN RÉANIMATION

Sur 1368 tests réalisés, le bilan du jour du point Covid révèle que 33 personnes sont positives, soit un taux de positivité de 2,41%. Ces nouveaux cas sont compris entre les cas contacts qui sont au nombre de 17 tandis que les 16 autres patients sont issus de la transmission communautaire. De ce dernier lot, les 15 cas sont enregistrés à Dakar et le 16e, à Matam.

De même, 17 patients suivis par les services du ministère de la santé, ont été testés négatifs et déclarés guéris.

Toutefois, 02 nouveaux décès sont enregistrés malheureusement et 05 cas graves sont encore en réanimation.

Depuis le début de la pandémie jusqu’à présent, le Sénégal a déclaré 41 713 cas positifs dont 40 298 sont guéris, 266 sous traitement et 1148 décès.

À ce jour, le nombre de personnes qui sont vaccinées depuis le début de la campagne de vaccination s’élève à 464 542.

PRÉSENCE DU VARIANT INDIEN DANS LA SOUS-RÉGION : DIOUF SARR APPELLE A LA VIGILANCE

Le ministre de la Santé et de l’Action sociale, Abdoulaye Diouf Sarr, alerte sur la présence du variant indien dans la sous-région. « On nous signale la présence du variant indien dans la sous-région, ce qui nous pousse encore à être conscients que le salut se trouve dans la vaccination. Nous ne pouvons qu’insister là-dessus et lancer un appel à toutes les Sénégalaises et à tous les Sénégalais pour leur demander de venir se vacciner parce qu’aujourd’hui, il est clair que la vaccination est la solution contre la Covid-19 », a-t-il déclaré.

C’était en marge de la cérémonie de réception de 184 000 doses supplémentaires de vaccins Astrazeneca offertes par la France, hier vendredi, 4 juin. Un don reçu dans le cadre de l’initiative Covax, chapeautée par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), au moment où celle-ci évoque la menace d’une troisième vague en Afrique. Un risque qui plane alors que les expéditions de vaccins contre la Covid-19 continuent à se raréfier.

« La menace d’une troisième vague est réelle et grandissante. Notre priorité est claire : il est essentiel de rapidement vacciner les Africains les plus exposés au risque de tomber gravement malade et de mourir de la Covid-19 », a déclaré la directrice régionale de l’OMS, Dr Matshidiso Moeti.

« Alors que de nombreux pays en dehors de l’Afrique ont désormais vacciné leurs groupes vulnérables à haut risque et sont même en mesure d’envisager de vacciner leurs enfants, les pays africains ne peuvent pas administrer les deuxièmes doses à leurs groupes à haut risque. J’appelle les pays qui ont atteint une couverture vaccinale significative à rendre des doses disponibles et à faire en sorte que les Africains n’aient pas besoin de soins intensifs ».

En Afrique, environ 2% de la population a reçu au moins une dose de vaccin contre la population.

QUARANTE-DEUX NOUVEAUX CAS DE COVID-19

 Le ministère de la Santé et de l’Action sociale a déclaré vendredi avoir recensé 42 nouveaux cas de Covid-19 à la suite des 1.211 testes virologiques effectués au cours des dernières vingt-quatre heures. Le taux de positivité des tests est de 3,47 %, selon le dernier bulletin quotidien du ministère sur la pandémie de coronavirus.

Les nouvelles infections de Covid-19 sont constituées de 10 cas contacts déjà suivis par les services de santé et de 32 contaminations communautaires – infections dont la source n’a pas été identifiée. Trente-six patients ont été contrôlés négatifs et déclarés guéris au cours des dernières vingt-quatre heures. Aucun décès lié au Covid-19 n’a été constaté durant la même période, indique la même source, qui signale la présence de trois cas graves de coronavirus dans les services de réanimation des hôpitaux. Selon le ministère de la Santé et de l’Action sociale, 41.581 cas de coronavirus, dont 40.201 guéris, ont été dénombrés au Sénégal.
La pandémie de Covid-19 a fait 1.144 morts dans le pays.
Concernant la vaccination, le bulletin indique que 460.755 personnes ont reçu au moins une dose de vaccin contre le coronavirus, dont 2.588 durant la journée de jeudi. 

COVID-19 : DEUX JOURS SANS DÉCÈS, 36 NOUVEAUX CAS ET 160 PATIENTS SOUS TRAITEMENT

36 nouveaux cas, contre 29 hier, ont été recensés, ce jeudi, 20 mai, par le ministère de la Santé et de l’Action sociale, sur 1235 tests réalisés, soit un taux de positivité de 2,91%, contre 2,13% hier.

Le bulletin épidémiologique du jour fait état, ce matin, de dix cas contacts, contre quatre hier, et 26 issus de la transmission communautaire, contre 25 hier.

La capitale Dakar, l’épicentre de la pandémie, en compte 21 dont trois à Dakar-Plateau, deux à Dieuppeul, à Liberté 6, à la Médina, à Ngor, et à Yoff. Un aux Almadies, à la Cité Gadaye, à la Cité Sonatel, à Derklé, à Khar Yalla, aux Maristes, à Ouest-Foire, et à Baobab.

Les autres régions en ont cinq : deux à Ziguinchor, un à Kaolack, à Ourossogui, et à Saint-Louis.

23 patients suivis ont été contrôlés négatifs et déclarés guéris contre sept cas graves pris en charge dans les services de réanimation.

Aucun décès n’a été enregistré ces dernières 24 heures comme lors du précédent décompte.

A ce jour, 40 961 cas ont été dénombrés, au Sénégal, depuis le début de la pandémie, le 2 mars 2020, dont 39 672 guéris, 1 128 décédés et donc 160 patients sous traitement, contre 147 hier.

Par ailleurs, hier mercredi, 19 mai, 916 personnes ont été vaccinées, portant le total à 435 504.

COVID-19 : 22 CAS POSITIFS ET DEUX DÉCÈS

 Le Sénégal a dénombré 22 cas positifs de Covid-19 au cours des dernières 24 heures lors desquelles 1104 tests ont été réalisés sur l’ensemble du territoire national pour un taux de positivité de 1,99%, indique le ministère de la Santé et de l’Action sociale.  Dans un communiqué consacré à la situation épidémiologique, le ministère précise que 15 des cas recensés sont des cas communautaires. Les autres contaminations sont des cas contacts suivis par les services de santé. Parmi les cas communautaires, 13 ont été détectés à Dakar. Le restant des cas a été dépisté à Vélingara (sud-est) et Kaolack (centre). Le ministère de la Santé signale la gérison de 24 patients. Il indique que 10 cas graves sont pris en charge dans les services de réanimation.  Deux nouveaux décès sont venus alourdir le bilan des morts enregistré depuis le début de la pandémie. A ce jour, 40.872 cas ont été déclarés positifs dont 39.597 patients guéris, 1.127 décès et 147 sont sous traitement. En tout 431.916 personnes ont été vaccinées à travers le pays depuis le lancement de la campagne de vaccination, le 23 février dernier.

1 2 3 5