Sidiki Diabaté envoi une lettre depuis la prison

Alors que depuis le début de l’affaire de « violences et séquestrations » nous n’avons eu droit qu’au silence de l’artiste malien, Sidiki Diabaté, celui-ci vient enfin d’inverser la tendance en adressant un message à ses fans, proches et connaissances. Si tout dernièrement, il affirmait, dans un audio enregistré par l’un des membres de son staff, n’avoir aucun regret, ce message est l’occasion pour lui de présenter ses sincères excuses au public.

« Je salue tous mes fans, toute ma famille et tous mes amis. Je vous présente mes excuses pour ceux qui ont été blessés par les événements récents », dixit l’artiste qui ne fait pas que s’excuser dans son message.

Sidiki Diabaté profite de l’audience que lui offre son message pour s’expliquer, se confier à Dieu et clamer son innocence. « La situation n’est pas facile ici mais je tiens. Je mets toute cette histoire dans la main de Dieu, car lui seule pourra me blanchir ». Voilà qui surprend énormément surtout quand on sait que depuis le début de sa descente aux enfers, Sidiki Diabaté n’a, à aucun moment, rejeté les accusations qui pèsent contre lui.

Mieux, loin de s’arrêter en si bon chemin, l’artiste va jusqu’à tenir des propos qui le font passer pour la victime. Ainsi, comme on peut le lire clairement dans la publication récente de Statut TV wed, le prince de la Kora déclare : « je demande à tous mes fans de ne ressentir aucune haine aucun mal contre Mamasita, cette fille en temps normal ne souhaiterait jamais me faire du mal. 7ans de relations nous avons partagé les meilleurs moments et aussi des dures périodes ».

Pour lui, « elle a été manipulée, car la femme est fragile, montée contre moi pour me nuire et briser ma carrière ». Il poursuit son plaidoyer : « J’ai toujours été un artiste qui prône le pardon, l’amour et la paix autour de moi. Alors, je ne veux qu’aucun mal soit fait à Mamasita a cause de moi. »

Le moins que nous puissions dire, c’est que le présumé auteur de violences et séquestration sur la personne de Mariam Sow alias Mamasita ne semble pas très inquiété par la situation dans laquelle il se trouve. « Je m’en sortirai j’ai confiance en la justice, j’ai confiance aux bénédictions de mes parents et de mes fans. Je reste toujours le Vladimir Poutine de la musique. Je vous aime tous Sidiki Toumani Diabaté, depuis ma cellule de la maison centrale d’arrêt ». C’est sur ces propos qu’il termine sa lettre. En attendant que la lumière soit faite sur cette affaire.

Kolda exige sa part du plan Orsec

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Mauris sed molestie ante. Morbi cursus, ex eu facilisis viverra, dolor felis commodo lectus, id cursus erat erat quis lectus. Mauris faucibus varius neque nec rutrum. Curabitur sed urna laoreet, sodales mi sit amet, maximus nisi. Vestibulum non lorem diam. Phasellus arcu libero, laoreet a hendrerit ut, accumsan vitae sem. Praesent tempor urna in nisl pellentesque volutpat. Vestibulum scelerisque congue purus sed fringilla. In cursus dictum varius. Proin id est et lorem imperdiet rhoncus. Proin arcu turpis, aliquam id egestas eu, tempor in tortor. Phasellus at enim et ligula interdum venenatis. Donec interdum ut turpis ornare fringilla. Duis at metus vel enim lacinia tristique ut et justo. Morbi cursus rhoncus ante.

Fusce ac rhoncus eros. Proin eu quam in purus pharetra cursus. Integer et nisi fermentum, mollis enim eget, commodo libero. Vestibulum ante ipsum primis in faucibus orci luctus et ultrices posuere cubilia curae; Nunc sit amet lacinia sem. Etiam bibendum ipsum in felis tempor ornare sed in tellus. Cras aliquet ac sapien non tristique. Aliquam ipsum lacus, aliquam eget aliquam malesuada, congue nec nibh. Quisque consectetur velit non sagittis elementum. In porttitor mi egestas volutpat semper. In varius sagittis ipsum quis porttitor. In accumsan, enim et sodales placerat, justo magna suscipit arcu, a bibendum erat elit nec nisl. Praesent sit amet blandit tellus. Etiam congue velit eu libero ornare, vitae feugiat purus tincidunt. Vivamus vel tellus odio. Curabitur volutpat faucibus convallis.

Météo : Les prévisions de l’ANACIM pour ce mardi 29 septembre 2020

Selon l’agence nationale de l’aviation civile et de la météorologie (ANACIM), ce mardi sera marqué par de faibles activités pluvieuses qui « se manifesteront dans quelques localités du pays ».

La région de Dakar sera épargnée par les pluies ce mardi tout comme Diourbel, Fatick, Kaffrine, Kaolack, Linguère, Louga, Matam, Mbour, Saint-Louis, Podor et Thiès.

Les pluies se manifesteront dans les localités ci après : Sédhiou, Tamba, Kédougou, Ziguinchor, Bakel, Cap Skiring et Kolda, alerte l’ANACIM.

Ziguinchor : Des hommes armées installent un check point sur l’axe…

Encore des actes de banditisme dans la zones Sud du pays. Selon les informations données par la RFM et repris par nos confrères de IGMF, des voyageurs qui empruntaient l’axe Tambouy – Boulock ont été victimes des agissements d’individus armés qui les dépouillaient de leur argent. L’armée est descendue sur les lieux.

Ces individus armés avaient mis en place un check point de fortune sur la route reliant Tambouy, Kourm et Boulock. Ils arrêtaient des véhicules et dépouillaient les passagers de leur argent. Ce qui a duré plusieurs jours, renseigne la Rfm.

Mise au courant, l’armée s’est déployée sur les lieux pour intervenir. À l’arivée des soldats, les éléments armés avaient déjà disparu dans la nature. Mais, ils sont tombés sur des champs de chanvre qu’ils ont détruits.

Magal et Covid : les révélation de Ahmet Khalifa Niass

Lorem Ipsum is simply dummy text of the printing and typesetting industry. Lorem Ipsum has been the industry’s standard dummy text ever since the 1500s, when an unknown printer took a galley of type and scrambled it to make a type specimen book. It has survived not only five centuries, but also the leap into electronic typesetting, remaining essentially unchanged. It was popularised in the 1960s with the release of Letraset sheets containing Lorem Ipsum passages, and more recently with desktop publishing software like Aldus PageMaker including versions of Lorem Ipsum.

Lorem Ipsum is simply dummy text of the printing and typesetting industry. Lorem Ipsum has been the industry’s standard dummy text ever since the 1500s, when an unknown printer took a galley of type and scrambled it to make a type specimen book. It has survived not only five centuries, but also the leap into electronic typesetting, remaining essentially unchanged. It was popularised in the 1960s with the release of Letraset sheets containing Lorem Ipsum passages, and more recently with desktop publishing software like Aldus PageMaker including versions of Lorem Ipsum.

1 20 21 22